[Roman] Vol, Vapeur, Vengeance

Avatar de l’utilisateur
Pag
Messages : 38
Inscription : 08 février 2012, 19:56

[Roman] Vol, Vapeur, Vengeance

Message par Pag » 20 mars 2012, 21:02

Mon roman steampunk, Vol, Vapeur, Vengeance, est maintenant en vente! (En imprimé pour 19,99 $ [environ 15,50 €]; en livre électronique pour 2,99 € sur iPad/iPhone et sur Kindle. Détails à l’adresse suivante : http://www.pagarneau.com/2012/02/21/ou- ... vengeance/)

L’intrigue, en quelques mots :
Après la crise économique de 1929, l’Amérique du Nord s’est fractionnée en onze nations où la vapeur est toujours l’énergie privilégiée.

Ambrose Wozencroft devint un pirate en zeppelin après avoir été jugé coupable du meurtre de son père, le célèbre inventeur Isaac Wozencroft. Il cherche maintenant à se venger de son frère, le véritable assassin. Il tentera d’en apprendre plus sur l’étrange robot qu’il vient d’obtenir, la dernière création d’Isaac.

Lorsqu’Ezekiel, un moine-cambrioleur, vole une enveloppe mystérieuse dans un musée de New York, il devient un fugitif poursuivi par deux tueuses à gages que rien ne peut arrêter. Il devra quitter sa vie de moine et s’allier au pirate afin de sauver sa peau.
J’ai travaillé sur ce roman pendant trois ans pour m’assurer d’avoir une histoire de la plus haute qualité possible et je suis très fier du résultat. C’est un livre plein d’action, d’aventure et de mystères. J’ai reçu de très bons commentaires des gens qui l’ont lu. C’est sûr que je ne suis pas objectif, mais je pense sincèrement que c’est de l’excellent divertissement et que ça vaut la peine, surtout pour 2,99 €.

Pour l’occasion du lancement, j’ai commencé un nouveau blogue où je parle du livre, où je partage des liens intéressants et où je mets régulièrement des photos : http://www.pagarneau.com/

Merci de partager la nouvelle avec les gens que vous connaissez qui sont des fans de steampunk ou qui se cherchent un bon livre à lire!

Image
the frozen joke
Messages : 4406
Inscription : 05 septembre 2010, 22:26
Localisation : entre les vapeur d'alcool et les brumes de ma folie

Re: [Roman] Vol, Vapeur, Vengeance

Message par the frozen joke » 20 mars 2012, 21:14

Nan pas en electro! les livre virtuel c'est le maaaalll!!!!!!! (c'était un message de l'association des libraires psychopathe!
Your death wont event make a dot on the list of the people who's waiting for me in hell. So mouv away, or this wil be the last thing on heart that you refuse to do.
Kain Fergusson
https://www.facebook.com/pages/The-Froz ... 1246644322
Icare
Messages : 3538
Inscription : 14 juillet 2011, 07:16

Re: [Roman] Vol, Vapeur, Vengeance

Message par Icare » 20 mars 2012, 21:23

Et rien pour android ?
Avatar de l’utilisateur
Pag
Messages : 38
Inscription : 08 février 2012, 19:56

Re: [Roman] Vol, Vapeur, Vengeance

Message par Pag » 20 mars 2012, 21:33

Nan pas en electro! les livre virtuel c'est le maaaalll!!!!!!! (c'était un message de l'association des libraires psychopathe!
Il est disponible en version imprimée à cette adresse-ci aussi: https://www.createspace.com/3808527

Le livre viendra des États-Unis, mais ils livrent partout dans le monde pour un montant tout à fait raisonnable.

Aussi à noter que j'ai instruit aux différents magasins de ne pas mettre de DRM sur le fichier qu'ils vendent (mais je n'ai pas vérifié s'ils m'ont écouté...)
Et rien pour android ?
Il y a une version Kindle (https://www.amazon.fr/dp/B007BDITZ2) et il y a une application Kindle pour Android. À ce que je sache, c'est l'approche la plus populaire pour les livres électroniques sur Android. Est-ce qu'il y a une autre façon de faire que j'ignore? Idéalement j'aimerais vendre mon livre sur autant de plate-forme que possible, mais je ne connais pas tout... (Le livre devrait aussi être disponible bientôt sur Kobo, qui a une application Android je crois, mais je ne pense pas que Kobo soit très connu en Europe)
Icare
Messages : 3538
Inscription : 14 juillet 2011, 07:16

Re: [Roman] Vol, Vapeur, Vengeance

Message par Icare » 20 mars 2012, 22:27

En effet l'appli Kindle sous Android permet de lire les livres, donc c'est impec !
Avatar de l’utilisateur
Pag
Messages : 38
Inscription : 08 février 2012, 19:56

Re: [Roman] Vol, Vapeur, Vengeance

Message par Pag » 21 mars 2012, 17:53

Le texte suivant est une série d’extraits de Vol, Vapeur, Vengeance organisés de façon à donner une idée générale du livre. C’est similaire à une bande-annonce de film, qui présente des extraits d’un film, mais en texte. Bonne lecture!

« Si tu lis cette lettre, c’est qu’une balle de 7,62 mm se trouve maintenant là où devrait être mon cerveau et que t’as du boulot à faire. »

Ezekiel était caché dans un recoin de l’Appalachian Museum of Natural History. Il portait les vêtements simples d’un moine. Leurs couleurs sombres le rendaient difficile à apercevoir dans l’ombre et le capuchon masquerait son identité en cas de problème – un des rares avantages à être un moine-cambrioleur.

Le gardien de sécurité passa devant la cachette d’Ezekiel. D’un mouvement rapide, il agrippa le garde par-derrière et lui plaqua le tissu au nez. L’homme lança un cri étouffé, avant de tomber évanoui.

Le meuble se trouvait dans le coin de l’exposition. Il s’agissait d’une table en cuivre et en laiton usée par le temps et par un nombre incalculable d’expériences. L’objet qu’Ezekiel recherchait se trouvait sans doute dans un de ses tiroirs. Le moine-cambrioleur enfonça rapidement les trois boutons pour ouvrir le compartiment secret. Une sirène d’alarme retentit.

« Hé merde… » lança Ezekiel avant de saisir la petite enveloppe blanche dans le compartiment et de se mettre à courir.

***

L’Atlas, un zeppelin somptueux qui transportait de riches touristes en provenance de Los Angeles, flottait au-dessus de l’Union Mexicaine-Américaine. Un autre zeppelin perçait les nuages un peu plus loin. Il avait une forme effilée et était poussé par des hélices démesurées. Sa cabine avait été bâtie à partir des parties les plus utiles d’un grand nombre de dirigeables. Sur le ballon était peinte une tête de mort avec un œil rouge et un œil bleu, deux revolvers croisés en dessous, encadrés d’un grand engrenage. Le nom de l’aéronef était écrit sur le côté de la cabine : l’Aquilon.

Le capitaine de l’Aquilon, Ambrose « Mauvais Œil » Wozencroft, observait la tournure des événements avec un sourire en coin. Il était grand, avec des cheveux blonds et courts, mais son trait le plus remarquable était ses yeux : un bleu ciel et un rouge sang. « Deirdre, il est temps de lancer l’assaut. »

La porte du hangar du zeppelin s’ouvrit sous les avions. Ceux-ci pivotèrent pour être à la verticale au-dessus du vide puis, un à un, les quatre petits appareils, ailes repliées, furent lâchés dans le ciel. À peine après avoir quitté le dirigeable, leurs ailes se déplièrent et leur hélice se mit en marche, puis ils se redressèrent et prirent de l’altitude.

***

« Un autre raid en vue? » demanda Sam tandis qu’il manipulait la pompe à charbon liquéfié qui alimentait le dirigeable.
Ambrose se retourna. « Capturer Luos a été un bon coup contre Maxwell. J’espère pouvoir le frapper encore très bientôt afin d’avoir ma revanche. »

Sam répondit d’un air sérieux : « Écoutez capitaine… Je ne veux pas aller contre vos ordres, mais est-ce que cette histoire de vengeance contre votre frère vaut vraiment tous ces efforts? Ça fait déjà trois ans et on fait de bonnes affaires comme pirates. »

« Il a ruiné ma vie, Sam. J’aurais pu être un grand inventeur – j’aurais dû être un grand inventeur. » Porté par la colère, le ton de voix d’Ambrose s’intensifiait à mesure qu’il parlait. « Même ça, ce serait pardonnable. Mais ce qu’il a fait à mon père, jamais! » Il pointa son œil à l’iris rouge et continua : « Chaque fois que je me regarde dans le miroir, je me rappelle pourquoi je dois me venger. »

***

Maxwell se retourna vers son garde du corps et dit : « Le contrat avec nos “consultants” n’est pas terminé n'est-ce pas? Elles ne devaient être payées que quand on récupérait le contenu du compartiment, non? »

« En effet, m’sieur, » dit Rachek. « J’ai déjà pris la liberté d’envoyer la Mort Blonde et l’Ange à la poursuite du voleur. »

« Excellent, » répondit Maxwell en se rassoyant. « Assure-toi comme d’habitude qu’on ne puisse pas lier leurs activités à la compagnie. Je ne veux pas de sang sur les mains. »

***

Sofia Kushnir ouvrit violemment la porte du cloître. Angelika Voldina entra dans l’édifice, un peu essoufflée. « Tu cours trop vite, Sofia, » dit-elle en russe, tout en replaçant ses cheveux ébouriffés.

« C’est toi qui manques d’entraînement. » Sofia lui fit signe de la suivre.

« C’est le prix que je paie pour avoir une vie sociale. » Angelika ignora le regard que Sofia lui jeta.

Ezekiel aperçut deux jeunes femmes, une grande blonde borgne et une petite aux cheveux noirs avec une mèche rousse. Elles portaient toutes deux une carabine ridiculement longue sur leur dos et la blonde tenait un révolver à la main.

Ezekiel s’arrêta net et rebroussa chemin. Il s’efforçait de rester près du mur, pour qu’un buste de l’abbé Octavius Webster serve de barrière entre lui et les deux femmes.

Sofia pointa son pistolet dans la direction d’Ezekiel et tira la gâchette deux fois. Les coups de feu résonnèrent et la sculpture explosa.

***

Un corbeau qui venait de se percher sur une haute branche observait toute la scène d’un air curieux. Il ne s’agissait pas d’un oiseau ordinaire. Un dispositif sophistiqué composé d’une multitude d’engrenages en cuivres sous une plaque de métal terni occupait la majeure partie de son dos. La lentille sur l’œil de l’oiseau tournait pour ajuster sa mise au point et ne perdre aucun détail.

***

Sofia, retardée par le chaos de la foule paniquée, tourna le coin de la rue. Malgré l’obscurité, elle remarqua immédiatement la silhouette qui montait l’escalier de secours. Sans hésiter, elle utilisa l’étal d’un marchand comme tremplin pour bondir jusque sur un panneau qui annonçait un fleuriste. Elle courut deux pas sur la paroi verticale et, juste avant que la gravité ne reprenne le dessus, elle poussa avec ses jambes en se retournant sur elle-même. Ce saut lui permit d’atteindre le balcon le plus bas de l’escalier de secours. Elle s’y agrippa à deux mains en prenant appui sur le côté avec ses pieds. Sans pause, elle monta sur le balcon d’un bond et commença l’ascension des marches à la poursuite d’Ezekiel.

***

À quelques mètres de la cime des arbres, Ambrose tira vigoureusement sur le manche à balai. L’avion se redressa soudainement. La force centrifuge l’écrasa dans son siège. L’appareil était si bas que l’aile gauche trancha le sommet d’un hêtre, faisant s’envoler un groupe d’oiseaux. Il abaissa encore l’altitude de l’avion et passa juste en dessous de câbles de télégraphes.

Le pilote de l’autogire à sa poursuite n’eut pas le temps de réagir. Il volait trop haut pour passer sous les fils et trop vite pour ajuster sa course pour passer au-dessus. La cabine de l’autogire les évita, mais les pales de sa grande hélice s’y enroulèrent et se brisèrent. L’appareil s’y empêtra, arrachant un des poteaux qui tenait les câbles télégraphiques. Le véhicule s’écrasa dans le fossé, à quelques mètres d’un fermier terrorisé.

Wozencroft tira sur le manche à balai pour gagner de l’altitude. « Ils se font toujours avoir par le vieux truc des câbles. »

Vol, Vapeur, Vengeance
En vente dès maintenant
Braskasse
Messages : 34
Inscription : 07 mai 2012, 20:24
Localisation : Là où on Bruxellait ;)

Re: [Roman] Vol, Vapeur, Vengeance

Message par Braskasse » 09 mai 2012, 20:45

Je viens de l'acheter sur IPod^^Je m'y mets dès ce soir! :D
Je suis tombé par terre,
C'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau,
C'est la faute à Rousseau.
Avatar de l’utilisateur
Pag
Messages : 38
Inscription : 08 février 2012, 19:56

Re: [Roman] Vol, Vapeur, Vengeance

Message par Pag » 10 mai 2012, 01:08

Vous m'en donnerez des nouvelles :D
Répondre

Revenir à « Romans et Nouvelles »