Hello ! Le forum ne peut plus envoyer de mails depuis quelques jours. Ceci signifie que, par exemple, la récupération de mot de passe ne fonctionne plus.

Nous sommes sur le coup et réglons le problème dès que possible (les fêtes, tout ça) !

Khin (29/12/2019)

moteur stirling 1816

Où l’on débat et discute sur des sujets divers autour du steampunk.
Répondre
druidlocks
Messages : 3
Inscription : 16 janvier 2012, 23:24

moteur stirling 1816

Message par druidlocks » 21 janvier 2012, 20:42

bien le bonsoir a tous,voila je suis fort etonne de voir peu ou pas de moteur stirling dans les pages lu jusqu a present concernant le steampunk,
pourtant ce moteur fonctionnant grace a la dilatation de l aire,inventer en 1816 il fut apprecier notament pendant les annees vapeur(pour motoriser des machines a coudre,ou des machines pour le bois par ex)jusqu a aujourd hui dans les satelites en passant par une voiture,il a aussi beaucoup servi dans les sous marins et comme generatrice.

http://www.youtube.com/watch?v=EQsJoACO ... re=related

sur le lien ci dessus une creation dans un esprit asser steampunk mais beaucoup d autre models sont a voir sur une simple recherche internet car il en existe de nombreuses sortes
je vous le recomande vivement car sa me semble asser en accord avec le steampunk et meme si sa ne plait pas tts le monde
sa donne tjr des idees,d ailleurs g en possede quelques repliques et je souhaitrais realiser quelque chose sur le theme d un equipement de survie d un zeppelin d exploration ecraser,enfin un truc dans l genre qui fonctinnerait avec une replique de moteur enfin je n en suis qu a la recherche de l inspiration.

sur se j espere que sa vous plaira
et bonne soiree

loys
Avatar de l’utilisateur
Mycroft
Messages : 9185
Inscription : 28 décembre 2009, 14:20
Localisation : Breizh

Re: moteur stirling 1816

Message par Mycroft » 21 janvier 2012, 21:21

Le moteur stirling, bien que très intéressant de conception, reste d'une utilisation anédoctique. Pour les sous marin, il n'y a, a ma connaissance, que les suédois qui l'utilise.
Bien que de rendement intérressant et très silencieux, ils sont très compliqué à fabriquer, car ils doivent être étanche.

Un gentil membre du forum à posté les plans d'un modèle gamma dans l'atelier récemment.
Avatar de l’utilisateur
Homunculus
Messages : 3296
Inscription : 02 octobre 2010, 15:33
Localisation : sud ouest (béarn)
Contact :

Re: moteur stirling 1816

Message par Homunculus » 21 janvier 2012, 22:57

j'ai étudié le moteur stirling (comme substitue à la machine à vapeur) dans la théorie marginaliste du 19eme siècle pour une rédaction le semestre dernier en éco :)

j'avoue que ça claque, mais c'est très peu utilisé, et ça reste cher de nos jours :(
mais si vous voulez vous cotiser, j'accepte les cadeaux.
c'est même les soldes :D
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret - O Breizh, ma Bro, me 'gar ma Bro - Breizh da viken !
contact: FB
si vous avez du temps lâchez-vous ici!
druidlocks
Messages : 3
Inscription : 16 janvier 2012, 23:24

Re: moteur stirling 1816

Message par druidlocks » 24 février 2012, 19:54

merci de vos reponses,grace a elle g appris plein de chose,dsl je suis un nouveaux membre et pas encore tres actifs,mais j vais me devouer un peu plus
merci a vous tous
Avatar de l’utilisateur
Von Gainsbarre
Messages : 549
Inscription : 29 décembre 2009, 20:18

Re: moteur stirling 1816

Message par Von Gainsbarre » 25 février 2012, 11:31

Chappe, qui une marque de chaudières très réputée, a sorti un type de chaudière dit " micro-cogénération". Elle est équipée de deux bruleurs gaz, si je ne dis pas de sottises et d'un moteur Stirling. Elle semble avoir un rendement qui dépasse celui des chaudières à condensation. Cette chaudière produit donc du chauffage de l'eau chaude et en plus elle produit aussi de l'électricité, 36 KWH il me semble, elle est donc capable de couvrir la moitié de la consommation électrique journalière d'un foyer.
Je ne bois pas de bière si ya pas de WC.
Avatar de l’utilisateur
Mycroft
Messages : 9185
Inscription : 28 décembre 2009, 14:20
Localisation : Breizh

Re: moteur stirling 1816

Message par Mycroft » 25 février 2012, 12:32

J'ai déjà vu ce genre de système en Allemagne. Il me semble que en France, si tu as la possibilité de te raccorder au réseau, tu n'as pas le droit de produire d'éléctricité.
Avatar de l’utilisateur
Blondin
Messages : 50
Inscription : 10 janvier 2012, 19:32

Re: moteur stirling 1816

Message par Blondin » 12 mars 2012, 17:12

Salut,

Avec votre aimable permission, j'aimerai ramener ma science sur ce sujet qui me passionne. Effectivement le moteur Stirling est d'un très haut rendement pour un système fonctionnant sur le cycle de Carnot. En fait, l'intérêt est que son rendement pratique, techniquement atteignable, est très proche de son rendement théorique. Ce n'est pas pour rien qu'il nous vient d'Écosse, d'un pasteur de surcroît!

-cycle basique
-encore plus que la vapeur, le moteur Stirling peut fonctionner avec n'importe quelle source de chaleur.
-construction simple
-et donc peu de pertes par frottement car pas de pièces périphériques et très peu de pièces mobiles.

Accessoirement, ils sont par conséquent plus fiables que les autres moteurs à cylindre -à qualité de fabrication équivalente.

Si effectivement les splendides développements du type gamma et gamma à double action demande un usinage très précis, les moteurs Alpha sont simples et ne demande pas un chemisage beaucoup plus précis qu'un moteur à vapeur ou à explosion, et tout en fonctionnant avec une récupération de chaleur.
Quand au type bêta, votre serviteur s'en était fabriqué un à base d'une grande canette, de vieux rayons de vélo et de trois bouts de PVC. Il n'a jamais très bien fonctionné, vu que tout ce que j'avais dans ma piaule d'étudiant pour faire le piston était un bouchon de dentifrice, et pas de roulements sous la main pour l'axe. Mais ça fait bizarre de voir le machin tourner à la fin de la journée, posé sur votre bureau.

Ils ont beaucoup été utilisés au début de l'ère de la vapeur pour actionner des pompes et treuils dans les mines de charbon.

Alors pourquoi ce n'est pas plus développé?

Tout simplement pour une question de régime d'utilisation. Le moteur Stirling a un rendement très intéressant mais seulement sur une plage de régime restreinte et sans possibilité de changement rapide de rythme.
La vapeur et l'électricité ont l'avantage de proposer le maximum du couple dès zéro tour/minute, et avec des montées en régimes uniquement limité par la puissance du moteur.
Intrinsèquement, le Stirling ne peut se le permettre. Des ingénieurs de Ford se sont obstinés plusieurs années à mettre au point une application automobile à ce moteur, en testant différent système de variateurs et de boites de vitesses sur une Gran Torino (Starskiiii et Huuuutch, tinlinlinlin-linlin) Mais sans succès. Le constructeur de camion Mack s'y est également acharné pour ses poids-lourds, avant de jeter l'éponge.

Dans l'ère Steampunk, ce système appartient déjà au passé, car aussi simple et économique qu'il soit, il ne répond plus au besoin d'exploitation. Un peu comme le moulin à vent ou à eau...
Avatar de l’utilisateur
Pag
Messages : 38
Inscription : 08 février 2012, 19:56

Re: moteur stirling 1816

Message par Pag » 12 mars 2012, 18:04

Merci pour l'info, Blondin. Je connaissais la base des moteurs stirling, mais je ne connaissais pas ces détails intéressants :) Il y aurait sans doute de quoi à faire en stempunk avec ce genre de technologie -- en fiction, il y a toujours moyen de contourner les limitations technologiques de la réalité.
Avatar de l’utilisateur
Hycarius
Messages : 6955
Inscription : 19 décembre 2009, 19:03
Localisation : Ici et là...
Contact :

Re: moteur stirling 1816

Message par Hycarius » 14 mars 2012, 16:28

Quand au type bêta, votre serviteur s'en était fabriqué un à base d'une grande canette, de vieux rayons de vélo et de trois bouts de PVC. Il n'a jamais très bien fonctionné, vu que tout ce que j'avais dans ma piaule d'étudiant pour faire le piston était un bouchon de dentifrice, et pas de roulements sous la main pour l'axe. Mais ça fait bizarre de voir le machin tourner à la fin de la journée, posé sur votre bureau.
ça, c'est typiquement le genre de réflexion qui signerait ton arrêt de mort auprès de mon colloc' :lol:
Avatar de l’utilisateur
Blondin
Messages : 50
Inscription : 10 janvier 2012, 19:32

Re: moteur stirling 1816

Message par Blondin » 15 mars 2012, 19:39

Salut,

Heureusement le règlement de la cité universitaire ne stipulait aucune interdiction quant aux expériences de thermodynamique appliquée.
Par contre on avait pas le droit d'avoir une bouilloire ou un four dans la chambre ;)
Répondre

Revenir à « Le Pont du Zeppelin »