[Extra]Interlude estival

Seconde saison.
Korbak
Messages : 2861
Inscription : 05 décembre 2010, 21:21
Localisation : Bords d'eaux (Sùdhwaist)
Contact :

Re: [Extra]Interlude estival

Message par Korbak » 25 juillet 2011, 11:02

Antoine lui réclama de l'alcool.

Non, je n'ai rien.

Il ne comprit plus rien à ce qui se passa ensuite, et détourna le regard pour commencer un genre de petite ronde autour des accidentés, espérant ainsi récupérer ses facultés mentales, car il était complètement sonné, même s'il le masquait comme il pouvait.

Quand le coup de feu retentit, Korben dégaina brutalement son arme et la pointa en direction du tireur. Il avait les nerfs à vif, et était psychologiquement très fatigué, aussi avait-il cru à une attaque quelconque. Il baissa sa garde aussitôt qu'il vit que la balle avait été tirée en l'air. Comme toujours, son visage affichait un profond manque de confiance, digne de ces vieux cowboys plus méfiants qu'un animal mourant.

« Ramassez ce que vous pouvez, prenez surtout de quoi vous défendre, inutile de se charger de trop. »

Oh oui, vous avez raison, et ne regardons surtout pas si tout le monde est en état de marcher.

Le sang de sa blessure à la tempe coulait le long de la gauche du visage et du cou du chasseur de primes, lui conférant un faciès encore moins présentable que le reste du temps. Il se retourna, et attendit que tout le monde se lève. D'accord, il était du genre à ne pas s'occuper des autres, mais il n'allait pas cracher sur ces personnes qu'il avait fréquentées un certain temps. S'il devait les abandonner un jour, ce ne serait pas en plein territoire hostile.
VIENDEZ SUR LE CHAT DES VAPORISTES !
"Korbak, je savais que tu étais un homme de gout." - Mycroft
"T'en fais pas pour Korbak, il pince très fort mais il ne mord pas." - 'Toine
the frozen joke
Messages : 4406
Inscription : 05 septembre 2010, 22:26
Localisation : entre les vapeur d'alcool et les brumes de ma folie

Re: [Extra]Interlude estival

Message par the frozen joke » 25 juillet 2011, 21:05

Kain commençais à ce sentir vider, ses effort pour récupérer son bras de la prise d'Ivy se révélant vaine, il lui lui tira dans le coup avec son pistolet à anesthésiant. La vampire vacillât et le mercenaire récupéra son bras. il bu une grande goulée de whisky avant de s'asseoir.

"maintenant elle est en forme et elle dort, retire lui ce truc du bide, pense la et on se barre d'ici."

_______________________________________________________________________________________________________________
Conte_FeeMecanique a écrit :Un coup de feu retentit. Leur chauffeur venait de tirer en l’air.
Il finissait péniblement de s’extirper de ce qui restait du poste de pilotage.

« Je suis content de voir que vous vous amusez bien, mais va falloir voir à se calmer là. »
Fergusson avais braqué l'homme en même temps que le chasseur de prime.
Conte_FeeMecanique a écrit :« La bonne nouvelle c’est notre assaillant semble avoir abandonné le combat. La mauvaise, c’est qu’il l’a sûrement fait parce que le secteur est trop dangereux pour lui. Nous devons nous mettre en marche pour arriver au campement avant la nuit. Nous aurons alors peut être une chance de survivre.La foret de Fangorn est un endroit des plus inhospitalier en journée, et c'est pire quand le soleil se couche »

« Ramassez ce que vous pouvez, prenez surtout de quoi vous défendre, inutile de se charger de trop. »
Korbak a écrit : Oh oui, vous avez raison, et ne regardons surtout pas si tout le monde est en état de marcher.
Il eut un regain de sympathie pour Korben, à moins que ce ne soit un regain d’antipathie pour leurs chauffeur.

Il se releva, et remboîta son épaule en la frappant violemment sur un arbre. puis se pencha près de la vampire afin de voir si il devrais la porter.
Your death wont event make a dot on the list of the people who's waiting for me in hell. So mouv away, or this wil be the last thing on heart that you refuse to do.
Kain Fergusson
https://www.facebook.com/pages/The-Froz ... 1246644322
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
Messages : 2750
Inscription : 05 mars 2011, 00:17
Localisation : Bruxelles - Belgique
Contact :

Re: [Extra]Interlude estival

Message par Antoine Jolivet » 25 juillet 2011, 23:17

Antoine avait vu le geste courageux de Kain, il avait beau en avoir vaguement entendu parler, se trouver face à ce genre de chose dans la réalité... mais était-ce bien la réalité ? Il n'était désormais plus sûr de rien...

A son invite, il s'approcha de la vampire inanimée.
« Je ne retire rien de ce que j'ai dit, mais je dois reconnaître : vous en avez, des c... »

Le coup de feu l'interrompit.

Il ne prit pas la peine de dire à leur chauffeur ce qu'il pensait de son attitude, et, concentré autant qu'il pouvait l'être, retira du flanc d'Ivy la barre de métal qui, heureusement, ne semblait pas avoir touché d'organes vitaux.
Il arrosa généreusement la plaie de rhum, avant de suturer au fil à repriser, toujours imbibé d'alcool...
Et tout en opérant, il se demandait comment ces mains qu'il ne reconnaissait plus avaient bien pu apprendre à faire tout cela en si peu de temps...

Lorsque ce fut fini, il ne put réprimer l'envie soudaine de lécher son index, taché de sang...

Il se faisait horreur !
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
Messages : 620
Inscription : 14 octobre 2009, 10:34

Re: [Extra]Interlude estival

Message par Fée Mécanique » 27 juillet 2011, 10:28

L’homme semblait monter des signes de nervosités, trahissant son impatience ou sa peur, c’était assez difficile à définir.

« Vous l’emmener avec vous ou vous la laissez là, mais faudrait faire vite. L’odeur de sang va attirer les bestioles et j’aimerais mieux éviter d’être là quand elles arriveront. »

Comme un écho à ses paroles, un bourdonnement, encore lointain, troubla le silence de la forêt.

«Et si jamais vous voulez hurler mon nom quand les créatures nous trucideront, je suis le lieutenant J. Rypley et je n’ai pas l’intention de mourir aujourd’hui. »
the frozen joke
Messages : 4406
Inscription : 05 septembre 2010, 22:26
Localisation : entre les vapeur d'alcool et les brumes de ma folie

Re: [Extra]Interlude estival

Message par the frozen joke » 27 juillet 2011, 12:00

Kain saisi le bras d'Ivy et la chargea sur ses épaules.
il se tourna vers Korben en lui tendant sa mitrailleuse. "vous pourriez fermé la marche? il vaut mieux ne pas s'attarder."
Le fusil au poing il suivit Rypley a travers les branches.
Your death wont event make a dot on the list of the people who's waiting for me in hell. So mouv away, or this wil be the last thing on heart that you refuse to do.
Kain Fergusson
https://www.facebook.com/pages/The-Froz ... 1246644322
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
Messages : 2750
Inscription : 05 mars 2011, 00:17
Localisation : Bruxelles - Belgique
Contact :

Re: [Extra]Interlude estival

Message par Antoine Jolivet » 27 juillet 2011, 15:17

Le nez au vent, l'oreille aux aguets, attentif à toutes les nouvelles sensations que lui prodiguait sa récente transformation, Antoine marchait d'un pas souple, les épaules voutées.

Quelque chose comme un instinct lui aurait bien fait prendre la voie des airs dans les hauts branchages, mais l'humanité qui s'accrochait en lui de tous ses ongles le maintint au sol, suivant le groupe et leur mystérieux guide.

Cela ne l'empêchait pas de maugréer :
"Cet étrange aventurier a certainement bien du talent, il m'a tout l'air cependant d'un aliéné..."
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Korbak
Messages : 2861
Inscription : 05 décembre 2010, 21:21
Localisation : Bords d'eaux (Sùdhwaist)
Contact :

Re: [Extra]Interlude estival

Message par Korbak » 27 juillet 2011, 15:18

Korben émit un petit râle signalant qu'il aurait préféré être au premier plan en cas de combat, mais devant l'arme qu'on lui tendait, il rangea son fusil et prit la beauté militaire en main. Il eut un petit rictus satisfait à l'idée de tirer avec cet engin-là.
Le gardant prêt à tirer, il ferma la marche, en surveillant régulièrement les alentours de ces bois des plus glauques.
VIENDEZ SUR LE CHAT DES VAPORISTES !
"Korbak, je savais que tu étais un homme de gout." - Mycroft
"T'en fais pas pour Korbak, il pince très fort mais il ne mord pas." - 'Toine
Avatar de l’utilisateur
Guillotine
Messages : 2169
Inscription : 10 novembre 2010, 13:24

Re: [Extra]Interlude estival

Message par Guillotine » 01 août 2011, 19:21

(HRP : Coucou mes loulous ! Je ne fais que passer.)

Si Antoine s'était tourné vers Guillotine ne serait ce qu'une seconde, il aurait perçu chez elle quelque chose de laid, de répugnant, de pourri, mais occupé qu'il était à s'affairer au devant de la troupe, il ne l'avait pas même regardée.

Elle est restée derrière, près de Korbak, et regarde son nouveau jouet avec une moue jalouse, colt et poignard à la main.

"Il m'en faudrait une comme ça. Mon colt a fait son temps. J'avais un lance flammes, avant, mais ... Peu importe."

Comme toujours, sa voix est joyeuse et détendue et un sourire narquois occupe ses lèvres, mais son corps et arqué, elle regarde autour d'elle comme un renard apeuré et on jurerais voir ses oreilles et ses narines bouger.

Elle ne chante pas.
"Je ne comprendrai jamais rien à la misanthropie. Je refuse l'idée qu'elle puisse se comprendre."
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
Messages : 2750
Inscription : 05 mars 2011, 00:17
Localisation : Bruxelles - Belgique
Contact :

Re: [Extra]Interlude estival

Message par Antoine Jolivet » 04 août 2011, 00:54

Antoine était bien trop préoccupé par les effluves animales qu'il sentait suivre le groupe...
Tapies dans l'ombre, des créatures aux desseins peu cordiaux étaient à l'affut, il les sentait, percevait leur présence, alors même qu'elles n'étaient encore qu'à bonne distance...
Autre chose aussi le tracassait : s'il pouvait désormais voir la lumière infra-rouge dégagée par les corps de ses compagnons, il en était un qui présentait à tout le moins quelque chose d'anormal...
Au contraire des autres, dont la température évoluait peu et de façon aléatoire, celle de Cole semblait présenter des pulsations régulières, comme si la chaudière de son bras mécanique, pourtant à l'arrêt, brûlait encore mais... à l'intérieur même de sa poitrine !

il y avait très certainement une explication logique à cela... comme au fait sans doute qu'un agent Belge prenne soudain l'apparence d'un Macaque Rhésus... ou qu'une qu'un cow-boy se fasse mordre par une dame de la bonne société... ou que...

Sa tête allait exploser... et cette démangeaison au bas des reins... c'était insupportable ! Qu'est-ce que... ?
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
Messages : 620
Inscription : 14 octobre 2009, 10:34

Re: [Extra]Interlude estival

Message par Fée Mécanique » 04 août 2011, 10:06

En dépit des inquiétudes de leur guide, les premières heures de marche se passèrent sans encombre.

Tou du moins si "sans encombre" n'implique pas le terrain glissant, les flaques de boue plus profondes que prévues, les racines fourbent qui se jettent dans les chevilles et ces étranges serpents emplumés qui enroulés à leurs branches sembler espérer d'un air placide que les trois éléments sus-cités allaient leur offrir sur un plateau leur goûter. Un petit sifflement de dépit, presqu'un juron, résonnait aux oreilles de nos voyageurs lorsqu'ils s'éloignaient de ces êtres.

Ca grouillait dans les buissons, tombait des fourrés et hululait à tout va. Une usine vivante faisait grincer ses pistons, accordait ses puddlers, avant le solo final...

"Personne n'a le vertige ? Tant mieux parce que je ne vous porterai pas."

Un antique cable se balançait au dessus du précipice, au fond duquel vombrissait une cascade. Ripley sortit un étrange objet de son sac et entreprit de le monter, jusqu'à un T qu'il accrocha au cable.

C'est pas compliqué, vous posez vos fesses là, vos mains là et après pour avancer ... vous pompez.

pompez pompez répliqua l'écho.
Verrouillé

Revenir à « Des plaines du Far-West aux cimes de l'Orient »