[RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Seconde saison.
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
Messages : 2944
Inscription : 29 août 2009, 06:30
Localisation : Somewhere over the rainbow...

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par La Licorne Ailée » 04 avril 2011, 14:13

* Ivy ferma la porte de la bibliothèque, coupant ainsi la vue aux curieux qui voulaient savoir ce qu'elle ferait de Valer une fois dehors.
Elle sourit à ce dernier, et partit en direction du poste de communication. *

" - Eh bien suivez-moi, c'est par ici. Et je suis toute ouïe pour vos idées...de diversion."

* La vampire eut un sourire énigmatique. Mais elle était réellement disposée à entendre les suggestions de l'homme. *
Dernière modification par La Licorne Ailée le 05 avril 2011, 09:02, modifié 1 fois.
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
Messages : 620
Inscription : 14 octobre 2009, 10:34

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par Fée Mécanique » 04 avril 2011, 14:37

Dans le palais du gouverneur.

L’homme qui avait reçu Kain Fergusson la veille sortait des appartements du gouverneur. Il était extrêmement pâle et semblait effrayé. Deux autres hommes qui étaient assis dans l’antichambre se levèrent à son arrivé.
« Alors ? »
« Alors quoi ? »
« Ca s’est bien passé ? »
L’homme passa en quelques instants de la peur à la colère et mitrailla son interlocuteur du regard.
« Crétin, tu veux que ça se passe comment ? IL était déjà très nerveux, mais là ça devient carrément incroyable. Le manque de résultat dans les fouilles l’avait déjà irrité, mais les dernières nouvelles le rendent très nerveux. »
Le « crétin » tenta de calmer un peu la situation
« Les étrangers récemment arrivés en ville ne sont peut être pas la pour la cité. Quand au professeur rien ne dit qu’il ait parlé. »
« Non, bien sûr. Des aventuriers des quatre coins du monde affluent dans la cité, les prêtres qui gardent le secret de la cité se font assassinées, le professeur débarque d’un étrange zeppelin sans Victor Fries et tout cela n’est que coïncidences. Mon pauvre Johnes, vous êtes encore plus atteint que dans mes pires craintes. »
Il se tourna vers le second homme présent.
« Smith, faites renforcer la surveillance du palais et du site alpha, que l’on me rapporte tout événement suspect. Et surtout, faites monter de quoi calmer le gouverneur. »
« Je fais le nécessaire pour la sécurité. Pour le…calmant, les rumeurs vont bon train en ville, nous manquons de ressources »
« Tripler les tarifs. »
Un hurlement inhumain se fit entendre depuis l’intérieur des appartements
« Et faites au plus vite si vous ne voulez pas que la situation dégénère pour nous tous. »
Les Murmures
Messages : 3045
Inscription : 12 mars 2010, 16:56
Contact :

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par Les Murmures » 04 avril 2011, 20:27

Valer écarquilla les yeux, et sourit presque timidement. Puis, il emboita le pas de la jeune femme.
La Licorne Ailée a écrit : " - Eh bien suivez-vous, c'est par ici. Et je suis toute ouïe pour vos idées...de diversion."
"Et bien, instinctivement, je dois deux cas de figure. D'abord on peut décider de s'y rendre avec perte et fracas. Sans vouloir vous manquer de respect, une querelle de couple pourrait attirer l'attention et les curieux. Il me semble par ailleurs que vous parlez anglais. Cela pourrait donner à cette scène un aspect pittoresque. D'autre part, on pourrait jouer sur l'intérêt que peut susciter une jeune femme auprès d'un homme comme Crane...je pourrais y jouer le rôle d'assistant...pour observer sans attirer l'attention. A fortiori si vous jouez la carte de l'exubérance."

Il n'y a pas à dire, la première solution l'amusait bien plus...mais Valer se sentait presque honteux de n'envisager la diversion que par cet angle.

"Est ce que ça vous inspire quelque chose ?" Valer tourna la tête vers son interlocutrice. Par dessus tout, il voulait éviter la violence.

Les deux jeunes gens continuaient leur route à la recherche de Lady Chapillon.
Ciel ! Mon modo ! Mais non, ce n'est qu'un petit homme qui écrit en vert !

Laisser la littérature aux mains des imbéciles, c'est laisser la science aux mains des militaires. (Boris Vian)
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
Messages : 2944
Inscription : 29 août 2009, 06:30
Localisation : Somewhere over the rainbow...

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par La Licorne Ailée » 05 avril 2011, 09:19

" - Si je parle anglais ?... I'm Irish, young lad ! (je suis Irlandaise, jeune homme) "

* Ivy avait dit cela avec un grand sourire, on sentait la fierté rayonner de son visage. Puis elle prit un air amusé...*

" - Une dispute de couple... Well, ce serait en effet fort amusant, et d'autant plus en anglais, voire en mélangeant avec du français... Êtes-vous bilingue ? Je pourrai ensuite me "réfugier" dans les bras de Crane, en minaudant, si besoin est... Vous auriez alors le temps d'observer bien des choses..."

* La vampire avait répondu avec une étincelles dans les yeux, assez troublante. Elle s'arrêta alors, et regarda Valer de haut en bas, puis de bas en haut, un sourire félin se dessinant sur ses lèvres. *

" - Oh, vous m'inspirez bien des choses, oui..."

* Mais elle ne laissa pas le temps à Valer de reprendre ses esprits, et ouvrit la porte qui se trouvait juste à côté de l'homme. Elle entra alors dans le poste de communication, et s'approcha du responsable. *

" - Intervention urgente, Sir, nous devons trouver la Capitaine. Permettez-moi d'utiliser le micro pour m'adresser à toute la Fée."

* Le responsable sembla hésiter un instant, puis s'écarta pour montrer le micro à la vampire. Après lui en avoir expliqué le fonctionnement, il la laissa s'asseoir pour communiquer. *

" - Message à toute la Fée Mécanique. Lady Chapillon, notre Capitaine, est demandé d'urgence à la Bibliothèque. Toute personne qui aurait des informations sur la localisation actuelle de la Capitaine est priée de se rendre à la bibliothèque pour nous en informer, c'est très urgent. Capitaine, si vous m'entendez, je répète, nous vous attendons à la bibliothèque. "

* Ivy se releva. Elle espérait vraiment que la Capitaine l'avait entendue. Puis elle remercia le Responsable des Communications, et ressortit de la pièce prestement. Dehors, Valer avait repris ses esprits. Elle l'entraina alors en direction de la Bibliothèque. *
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
Les Murmures
Messages : 3045
Inscription : 12 mars 2010, 16:56
Contact :

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par Les Murmures » 06 avril 2011, 06:40

Valer était resté figé devant la porte du poste, attendant Ivy. Mitigé entre la fierté enfantine que son plan trouve un écho, et quand même pas bien sûr des sous-entendus de la jeune femme...

Lorsqu'elle sortit, il lui emboita le pas et prit la parole :

"Pour répondre à votre question de tout à l'heure, effectivement je parle anglais bien qu'avec un accent français relativement marqué...ça ne posera pas de problème majeur à priori".

Déjà, ils arrivaient face à la bibliothèque. Valer ouvrit la porte, entra, et la tint pour la jeune femme.
Ciel ! Mon modo ! Mais non, ce n'est qu'un petit homme qui écrit en vert !

Laisser la littérature aux mains des imbéciles, c'est laisser la science aux mains des militaires. (Boris Vian)
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
Messages : 2944
Inscription : 29 août 2009, 06:30
Localisation : Somewhere over the rainbow...

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par La Licorne Ailée » 06 avril 2011, 09:23

* Avant d'entrer à la suite de Valer, Ivy lui déclara : *

" - Eh bien en avant pour la dispute alors, mon très cher amour ! Je vous laisse le choix du sujet de notre différent. Et vous me direz si vous pensez qu'une petite répétition serait nécessaire, pour accorder nos violons..."

* Puis Ivy entra, en remerciant Valer d'un sourire complice. Elle s'amusait beaucoup. Dans la bibliothèque, rien n'avait bougé. les mêmes personnes étaient toujours là à attendre. Karl n'était pas revenu... *

" - Mon appel est-il bien passé ? La Capitaine n'a toujours pas montré le bout de son nez ? "
Dernière modification par La Licorne Ailée le 06 avril 2011, 09:28, modifié 1 fois.
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
marius nightmare
Messages : 4372
Inscription : 08 septembre 2010, 23:39

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par marius nightmare » 06 avril 2011, 09:25

Oui Dame Ivy, haut et clair. Elle ne devrait pas tarder à présent.
Puis il se replongea dans sa bande dessinée.
the frozen joke
Messages : 4406
Inscription : 05 septembre 2010, 22:26
Localisation : entre les vapeur d'alcool et les brumes de ma folie

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par the frozen joke » 06 avril 2011, 10:11

Kain avais indiqué à Marcus l'entrée de service sur la carte. "Rassure toi, j'ai vu la dégaine des garçons boucher, tu fait fluet à coté"
il rit de sa blague puis fit signe à Clotaire et Korben d'approcher.
"J'ai repéré les lieues cet après midi. En te postant ici tu à une ligne de tir sur l'arrière et la gauche du bâtiment. ce qui te permet de couvrir l'entrée de service ainsi que le garage. les toits sont facilement accessible, et suffisamment proche les uns des autres pour que tu n'ai pas à redescendre pour changer de poste."
Il sortit un sac de toile de sa malle qui fit un bruit métallique quand il heurta la table.
"Korben tu patrouille sur le coté droit, quand tu reçoit le signal tu déclenche le minuteur et tu balance ça par dessus le mur d'enceinte et tu te replie dans les ruelles du coté de l'entrée. Moi je couvre l'entrée et le coté gauche avec ça." Il sortit de la malle un canon aussi haut que lui qui rappelais un fusil à lunette, mais en bien plus gros. on pouvais lire sur le coté de l'arme "prométéus"
"Si ils sont poursuivit en sortant, Clothaire s'occupe des hommes et moi des véhicules. tout le monde est bon?
Your death wont event make a dot on the list of the people who's waiting for me in hell. So mouv away, or this wil be the last thing on heart that you refuse to do.
Kain Fergusson
https://www.facebook.com/pages/The-Froz ... 1246644322
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
Messages : 2944
Inscription : 29 août 2009, 06:30
Localisation : Somewhere over the rainbow...

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par La Licorne Ailée » 06 avril 2011, 10:20

" Non, cow-boy. Une fois qu'on a fait notre diversion avec Valer, qu'est-ce qu'on fait du gouverneur ? Tu veux que je m'en occupe ? On reste à l'intérieur ?..."
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
the frozen joke
Messages : 4406
Inscription : 05 septembre 2010, 22:26
Localisation : entre les vapeur d'alcool et les brumes de ma folie

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par the frozen joke » 06 avril 2011, 10:30

"je pense que le liquider serais du suicide, on se retrouverais avec toute l'armée au fesse en moins de deux. ça te laisse donc trois choix.
1, tu attend qu'il parte regler le problème en personne et tu disparait.
2, tu tient ton rôle jusqu'à ce que tu ai une bonne raison de partir.
3, tu l'assomme ou l'endort gentiment dans un coin si il veux pas partir.
Ton rôle et celui de Valer est d'occuper son attention jusqu'à ce que Marius incendie les cuisines, ce qu'il ne fera que quand léonarsius et Jolivet aurons trouvé le prof. ensuite on évacue tout le monde en profitant de la confusion. Korben Clothaire et moi vous attendons dehors pour vous couvrir si jamais vous étiez poursuivie.
Your death wont event make a dot on the list of the people who's waiting for me in hell. So mouv away, or this wil be the last thing on heart that you refuse to do.
Kain Fergusson
https://www.facebook.com/pages/The-Froz ... 1246644322
Verrouillé

Revenir à « Des plaines du Far-West aux cimes de l'Orient »