Le problème n'a pas encore été résolu et divers événements ont retardé sa résolution (déménagement, service client un peu particulier...)

Prenez soin de vous en ces temps un peu particuliers :)

Khin (17/03/2020)


Hello ! Le forum ne peut plus envoyer de mails depuis quelques jours. Ceci signifie que, par exemple, la récupération de mot de passe ne fonctionne plus.

Nous sommes sur le coup et réglons le problème dès que possible (les fêtes, tout ça) !

Khin (29/12/2019)

[RP]30.2-Retrouvailles à Brooklyn

Seconde saison.
the frozen joke
Messages : 4406
Inscription : 05 septembre 2010, 22:26
Localisation : entre les vapeur d'alcool et les brumes de ma folie

Re: [30.2]Retrouvailles à Brooklyn

Message par the frozen joke » 04 décembre 2010, 18:37

Lady Chapillon a écrit : Vous etes parfait!

se tournant vers Kain

Vous aussi mon cher
"Merci Miss, j'ai un présent pour vous, n'y voyez là aucune audace, simplement une marque de respect, et une volonté de protection".

Il lui tendit le coffret de bois d'un geste solennel, et ajouta:

"je participerais à cette fête, quoi que vous décidiez. Et je n'aurait l'impudence de vous demander l'une des invitations, je n'en ai jamais eu besoin."
Your death wont event make a dot on the list of the people who's waiting for me in hell. So mouv away, or this wil be the last thing on heart that you refuse to do.
Kain Fergusson
https://www.facebook.com/pages/The-Froz ... 1246644322
Lady Chapillon
Messages : 10338
Inscription : 20 août 2009, 10:53

Re: [30.2]Retrouvailles à Brooklyn

Message par Lady Chapillon » 04 décembre 2010, 22:29

Lady chapillon ouvre le coffret, lui lance un regard pénétrant, et le referme avant que les autres aient pu voir ce qu'il contenait.
D'un air grave: Merci... il est somptueux.... je le garderais prés de moi
O Captain! My Captain!

inscription sur notre mappemonde: http://www.mappemonde.net/carte/Steampunk-fr/monde.html
Retrouvez nous sur facebook : https://www.facebook.com/steampunk.fr
envie d’être rajouté au trombi? contactez moi
Avatar de l’utilisateur
Emile Clapeyron
Messages : 6442
Inscription : 02 septembre 2009, 15:16

Re: [30.2]Retrouvailles à Brooklyn

Message par Emile Clapeyron » 06 décembre 2010, 10:38

Nixon a écrit :[...]Arrivé à l'hôtel, il monta en direction des chambres. Il alla à la porte du professeur, il toqua à la porte, puis passa à celle du délégué.
bien que n'ayant jamais eu de goût prononcé pour les grasses matinées, émile clapeyron profita de celle-ci comme un baume pour la fatigue physique et mentale qu'il ressentait depuis ces quelques semaines mouvementées.
ses récentes journées au musée étaient certes physiquement moins fatiguantes, et correspondaient assez bien au rythme de laboratoire de ses dernières années d'activité, mais l'apprentissage de ce domaine d'étude inédit était mentalement assez épuisant

il était levé depuis peu, et couchait quelques lignes dans son journal quand il entendit frapper. Le temps d'arriver à la porte, il entendit dans le couloir la voix du garde du corps
"M. Fries, je ne voudrais pas vous déranger, mais la cérémonie commence dans plusieurs heures, vous n'avez pas des préparatifs ?"
sortant dans le couloir, il alla à la rencontre de Nixon
- bien le bonjour, monsieur Nixon. je vois que vous êtes matinal. pour ma part, l'inauguration ne commençant pas avant la fin d'après midi, je vais retourner au musée travailler un peu après un bon café, je serais ainsi "dans le bain" pour l'inauguration. je ne suis pas sur que M.Fries veuille se lever aussi tôt, par contre. il m'a semblé entendre que sa nuit a été agitée
la magie est le refuge de l'incompétence. nous autres mécaniciens, nous contrôlons le monde

steamer, moi? non, vaporiste !


les goggles, c'est mainsteam
Avatar de l’utilisateur
Nixon
Messages : 163
Inscription : 24 novembre 2010, 19:33
Localisation : Raon l'Etape (88)

Re: [30.2]Retrouvailles à Brooklyn

Message par Nixon » 06 décembre 2010, 11:05

Emile Clapeyron a écrit :- bien le bonjour, monsieur Nixon. je vois que vous êtes matinal. pour ma part, l'inauguration ne commençant pas avant la fin d'après midi, je vais retourner au musée travailler un peu après un bon café, je serais ainsi "dans le bain" pour l'inauguration. je ne suis pas sur que M.Fries veuille se lever aussi tôt, par contre. il m'a semblé entendre que sa nuit a été agitée.
John, qui était devant la porte, pensait au soir, à la fameuse cérémonie du Musée. Énormément de monde serait là, il devrait être plus qui vigilant. Il vit alors le professeur sortir de sa chambre.

"Bonjour professeur. Oui les nuits sont courtes dans mon métiers diront nous. Très bien, nous vous rejoindrons là bas avec M. Fries, faite attention à vous et n'hésitez à me contactez si vous avez un problème. Qu'entendez vous pour << sa nuit a été agitée >>, des bruits suspects venait de sa chambre ?"

Nixon tressaillit du sourcil droit, signe de sa suspicion envers ce fait étrange. Qu'entendait M. Clapeyron par sa nuit agitée, avait il été en compagnie d'une dame, des rêves mouvementés peut être ? Cela piqua sa curiosité.
Dieu fit les hommes inégaux. Le Colt les rendit égaux.
Avatar de l’utilisateur
Emile Clapeyron
Messages : 6442
Inscription : 02 septembre 2009, 15:16

Re: [30.2]Retrouvailles à Brooklyn

Message par Emile Clapeyron » 06 décembre 2010, 13:21

agitée, oui. il semble qu'il ait été attendu...
il est venu frapper à ma porte presque sitôt notre arrivée, il semblait penser que nous avions interverti nos chambres, et a tenu à visiter la mienne, pour s'assurer que la personne qu'il cherchait n'y était pas. cela fait, il est redescendu à l'accueil, où apparemment, il a trouvé la demoiselle, puisqu'il est remonté avec un peu plus tard.

quant au bruit qu'ils ont fait, je ne pense pas que "suspect" soit précisément la définition qui convienne
la magie est le refuge de l'incompétence. nous autres mécaniciens, nous contrôlons le monde

steamer, moi? non, vaporiste !


les goggles, c'est mainsteam
Avatar de l’utilisateur
Nixon
Messages : 163
Inscription : 24 novembre 2010, 19:33
Localisation : Raon l'Etape (88)

Re: [30.2]Retrouvailles à Brooklyn

Message par Nixon » 06 décembre 2010, 14:00

John écouta alors le professeur Clapeyron, il esquissa un sourir et lui répondit.

"Fort bien professeur, si ce n'est que ça, l'affaire est close. Je vous remercie de votre coopération, si il y a quoique se soit d'autre prévenez moi, même si quelque chose ne paraît pas normal ou l'est. Je vous laisse à vos activités, si il y a changement de programme je vous contacterai."

Il décida d'allé de l'autre côté de la rue, au café en face de l'hôtel, il aurait une vue sur l'entrée de l'hôtel et de la fenêtre de leurs chambres. Il pourrait ainsi surveillé sans grand mal M.Fries à distance tout en se vidant la tête avant la grande soirée qui il l'attendait. Avant de partir il plaça un dispositif sur la porte de M.Fries qui lui permettrait de voir si quelqu'un franchirait la porte.
Une fois l'engin placé il descendit les escaliers du hall et alla dans la rue en direction du café. Une fois là bas, il en profita pour recharger sont bras en eau, élément primaire de la vapeur qui faisait fonctionné ses mécanismes et tourné ses engrenages. Il fit aussi une check-list de tout son matériel et nettoya son arme tout en observant l'hôtel.
Dieu fit les hommes inégaux. Le Colt les rendit égaux.
the frozen joke
Messages : 4406
Inscription : 05 septembre 2010, 22:26
Localisation : entre les vapeur d'alcool et les brumes de ma folie

Re: [30.2]Retrouvailles à Brooklyn

Message par the frozen joke » 07 décembre 2010, 14:07

Lady Chapillon a écrit : Merci... il est somptueux.... je le garderais prés de moi
"Ravie qu'il vous plaise.
Messieurs dames, et si nous y allions, je pense qu'il serais fâcheux d’être en retard, et il me faut encore trouver un quidam prêt à me laisser sa place."

Il sourit et ce dirigea vers le tarmac d'un pas élégant, soutenue par la canne, ce qui le changeais de sa démarche habituel de prédateur.
Your death wont event make a dot on the list of the people who's waiting for me in hell. So mouv away, or this wil be the last thing on heart that you refuse to do.
Kain Fergusson
https://www.facebook.com/pages/The-Froz ... 1246644322
Avatar de l’utilisateur
Léonarius
Messages : 851
Inscription : 06 mai 2010, 16:50
Localisation : Toulouse

Re: [30.2]Retrouvailles à Brooklyn

Message par Léonarius » 07 décembre 2010, 20:08

Léonarsius proposa son bras à Lady Chapillon. (Lady si tu refuses, je modifierai le post )
Ils avancèrent ainsi jusqu'à l'aérochalloupe à vapeur qui les attendait.
Il était heureux de retourner dans le "grand monde" après ces années de mercenaires, n'ayant pour décor que les plus sombres endroit, loin des lumières.
De plus il savait qu'en compagnie d'une si charmante et surprenante lady ils ne passeraient pas inaperçu, ce qui serait un avantage en cette soirée.
Les Murmures
Messages : 3045
Inscription : 12 mars 2010, 16:56
Contact :

Re: [30.2]Retrouvailles à Brooklyn

Message par Les Murmures » 07 décembre 2010, 20:14

Valer demeurait statique. Il ne savait pas quelle posture adopter, partagé qu'il était entre curiosité intellectuelle réelle et profonde gêne due à son apparence et à une timidité certaine. Par certains côtés, il enviait Kain qui paraissait si sûr de son fait, si exotique. Le personnage ne manquait pas d'aspérités et semblait maitriser les jeux de l'image selon les circonstances. Valer n'était pas fait de ce moule. Lui s'épanouissait devant une feuille et une plume, entouré de montagnes de livres et de notes obscures pour quiconque ne fut pas initié à la recherche sociale.

Peu à peu, tout ce petit monde s'activa, amis et amies de longue date, soudés par de fortes aventures qui lui échappaient.

Il se décida à rejoindre sa cabine, à pas lents, comme si son cerveau et ses membres n'étaient pas du même avis. Rapidement, il sera dans ses appartements et n'importe quelle décision sera bien plus simple.
Ciel ! Mon modo ! Mais non, ce n'est qu'un petit homme qui écrit en vert !

Laisser la littérature aux mains des imbéciles, c'est laisser la science aux mains des militaires. (Boris Vian)
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
Messages : 2944
Inscription : 29 août 2009, 06:30
Localisation : Somewhere over the rainbow...

Re: [30.2]Retrouvailles à Brooklyn

Message par La Licorne Ailée » 07 décembre 2010, 20:17

* Ivy suivit discrètement la Capitaine. Sa dague longue cachée contre sa cuisse ne gênait en rien sa démarche, et ses habits noirs lui permettaient de se confondre avec les ombres. Elle restait proche, pour agir si besoin.

La vampire caressa son ventre tendrement, et se demanda si Karl serait là ce soir... *
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
Verrouillé

Revenir à « Des plaines du Far-West aux cimes de l'Orient »