Fiches Personnages

Tout ce qu'il faut savoir si l'on veut participer au roleplay autour de la Fée Mécanique. Discussions HRP.
Avatar de l’utilisateur
Emile Clapeyron
Messages : 6442
Inscription : 02 septembre 2009, 15:16

Re: Fiches Personnages

Message par Emile Clapeyron » 06 mai 2011, 13:09

j'ai été prévenu, après ^^
la magie est le refuge de l'incompétence. nous autres mécaniciens, nous contrôlons le monde

steamer, moi? non, vaporiste !


les goggles, c'est mainsteam
Kravalon
Messages : 329
Inscription : 02 juin 2011, 11:58
Localisation : Dijon, capitale des burgondes

Re: Fiches Personnages

Message par Kravalon » 10 juin 2011, 18:03

Atton kravalon, cartographe.
Il est né à Eagle pass au Texas d'une mère française et d'un père texan.
SON PÈRE: Ray cooper kravalon dit le fou était un colonel de l'armée sudiste, il disparaît sur le champ de bataille alors qu'Atton est encore enfant.
SA MERE: Anaëlle latomé est cartographe militaire. Elle travail pour l'etat major français. Elle est restée au Mexique après le départ des troupes françaises.
Atton kravalon a rejoind l'armée confédèrée a 17 ans en tant que cartographe. Sa mère l'a formé au combat et a la cartographie. Il a récupéré juste apres son engagement un beretta de sa mère et le sabre de son père.
Après un an dans l'armée la mère d'Atton disparaît. Le jeune homme déserte pour mener l'enquête.
Il échange ses services contre des informations et voyage en accompagnant des expéditions aux obscures objectifs.
Il prend finalement contacte avec un militaire français qui lui indique que sa mère est en égypte à la recherche d'un mystérieux artefact pour le compte des services français. Le jeune homme poursuit son périple...

CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES: 1m80, 80kg, yeux marron pailletés de miel, cheveux châtains, barbe de 3jours le plus souvent. Carrure convenable légèrement disuasive.

COMPÉTENCES ACQUISES: maniement du sabre, utilisation et entretient d'un pistolet, endurance(course), équitation, dissimulation, dessein, cartographie, géographie,géométrie et connaissance générales militaires.

COMPÉTENCES INNÉES:mémoire visuelle, sens de l'orientation, odorat et vue développés, gout et ouïe peu développés.

VÊTEMENTS:chapeau en daim de sudiste, pipe à tabac, chemise blanche commune, veston en daim noir, pantalon beige, noir ou marron, bottes et guêtres de cavalerie. Par temps de pluie, vareuse de cavalerie.
Avatar de l’utilisateur
ZarK
Messages : 53
Inscription : 27 août 2009, 09:19

Re: Fiches Personnages

Message par ZarK » 21 juin 2011, 12:44

Bonjour à tous,

Personnage : le docteur Zarkov
humain d'envion 1,80m, paraît une quarantaine d'années,
habillé de façon sobre mais non à la mode avec un long manteau en cuir noir (qui semble doublée d'une cotte de maille pouvant résister à un tir de pistolet)
Il boite parfois et s'aide d'une canne souvent (canne parfois démontée et rangée dans son manteau)

Il a toujours sur lui une série d'outils improbables pour réparer ou apporter un petite modification ça ou là.

son caractère : impassible mais attendri, comme un père, lorsque il est en présence de Lady Chapillon. Il ne redoute rien (même les vampires). Il aime faire des jeux de mots mais il semble le seul à les comprendre. Il parle quelques langues (Français, Anglais, Allemand et des langues mortes)
"les calculs de mes ingénieurs sont formels : ce projet est irréalisable.
Il ne nous reste donc plus qu'à le réaliser !" Pierre Latécoère
Avatar de l’utilisateur
Sehlen Iron-Handed
Messages : 979
Inscription : 02 août 2011, 13:05
Localisation : Mon atelier , alias Bagdad.

Re: Fiches Personnages

Message par Sehlen Iron-Handed » 19 septembre 2011, 05:37

[MJ ON]Ah oui, petit détail, Personne ne post sa fiche perso sans y avoir été invité par les MJ.
Je suis conscient que ce problème de MP ne facilite pas les choses. Toutefois pour les plus préssés d'entre vous, vous pouvez me contacter par FB afin que nous voyons ensemble l'intégration de vos personnages.

Mycroft
Graou Graou Graou.
Avatar de l’utilisateur
Sehlen Iron-Handed
Messages : 979
Inscription : 02 août 2011, 13:05
Localisation : Mon atelier , alias Bagdad.

Re: Fiches Personnages

Message par Sehlen Iron-Handed » 19 septembre 2011, 20:17

Mea culpa pour le malentendu , Mycroft :cry:
Graou Graou Graou.
Avatar de l’utilisateur
Sehlen Iron-Handed
Messages : 979
Inscription : 02 août 2011, 13:05
Localisation : Mon atelier , alias Bagdad.

Re: Fiches Personnages

Message par Sehlen Iron-Handed » 05 octobre 2011, 18:06

Mon cher ami , il faut que je vous fasse part du résultat d'une étonnante expérience , qui est en partie le fruit du hasard.
Comme je vous l'avais évoqué dans ma précédente lettre , la jeune fille et son compagnon que j'ai recueillis à Casablanca me paraissaient être des sujets parfaits pour mes expérimentations. Cependant , un déplorable incident m'a forcé à modifier mon programme. Le jeune homme est par malheur tombé du haut de la nacelle du Caduceus.
La jeune demoiselle , prise de détresse , a aussitôt plongé dans le vide pour tenter de le sauver. J'ai pu la ramener à la vie , au prix d'une transplantation du cœur laborieuse , mais elle s'en est tirée sans trop de séquelles. Grâce à ma merveilleuse découverte , elle s'est rapidement remise , bien plus vite que pour un cas ordinaire.
(...) Il y a quelques jours , j'ai eu la désagréable surprise de constater qu'elle était contaminée , impropre au bon déroulement de la suite de mes expériences. Je lui ai donc injecté un produit radical qui devrait régler le problème d'ici peu.
je vous joint ci-après une copie de son dossier médical.
Amicalement vôtre ,
E. Dexby
Dossier Médical
Nom : Kensington
Prénoms : Sehlen ; Marisa
Sexe : F
Age : 17
Taille : 169 cm
Poids : 58 kg
Caractéristiques physiques : typée albinos
Symptômes : perforation cage thoracique ; arrêt cardiaque ; nécrose des tissus ; coma .
Traitement : implant de cœur viable ; ablation tissus nécrosés ; chirurgie reconstructrice ; administration du produit "L"
Observations : 8 jours de coma ; remise rapide ; implant bien supporté. Dépendance physique au produit "L" ; impact psychologique non négligeable. Sevrage indispensable.
PJ Validé et en jeu
Graou Graou Graou.
Lazare M. Vermeire
Messages : 161
Inscription : 28 septembre 2011, 20:12

Re: Fiches Personnages

Message par Lazare M. Vermeire » 07 octobre 2011, 16:25

Lazare Meredith VERMEIRE est né le 6 février 1856 à Wazemmes, dans le nord de la France. Fils unique de parents agriculteurs, il grandit dans la ferme familiale entre les récoltes et les illustrations scientifiques de son père. Il apprit à lire avec sa mère à l’âge de sept ans. Sa soif de connaissance l’entraina plus sur le chemin des livres, que celui des champs, ce qui déplaisait à son paternel. Rêveur, plus que terre à terre, il semblait très distrait, visant toujours les étoiles de son regard d’enfant. D’un naturel très inventif et manuel, il répara, à l’âge de neuf ans, son premier réveil. A dix ans, il découvrit Jules Verne, qui lui donna l’irrémédiable envie de s’envoler vers de nouveaux mondes.

Pourtant, cette jeunesse heureuse s’acheva en 1867. Alors qu’un pâle matin affichait ses rayons, des hommes entrèrent dans la petite ferme, pillant les réserves de nourriture, les économies, et saccageant les récoltes et les deux parents. Lazare se cacha sous son lit, se qui lui permit d’observer toute la scène. Lorsque l’horreur fut finie, les intrus mirent le feu aux meubles, aux corps et aux lits. Il demeura sans voix, immobile et froid alors que les flammes léchaient son visage. Comme un automate, il quitta, l’œil gauche brulé, sa maison devenue une ruine de suie.

La nouvelle ne tarda pas à s’apprendre dans le voisinage. Retrouvé le long d’un chemin de terre, il fut recueilli par Monsieur DE VERBECQUE, le riche propriétaire terrien qui possédait les champs de sa ville natale. Il le prit sous son aile, connaissant le jeune homme plus pour ses exploits intellectuels que pour son efficacité aux champs. DE VERBECQUE était très cultivé, et apprit à Lazare l’art de la mécanique, de l’électricité, mais aussi de la métallurgie. C’est à se moment là qu’il construisit ses précieuses goggles, qui n’enlèvera plus que pour les entretenir.

En 1872, Lazare partit pour Paris, centre des merveilles scientifiques du monde, avec la bénédiction de son mentor. Il y apprend rapidement le solfège ainsi que le piano. Il rejoindra, en quatre ans seulement, le conservatoire national français. Son inventivité, et son esprit d’analyse en fit un jeune homme courtisé pour ses prouesses techniques comme pour ses théories absurdes. On lui prête, à l’âge de seize ans, un petit penchant pour l’absinthe, mais aussi pour l’opium qui avait le don de calmer ses migraines. Surveillant toujours de prêt les évolutions des sciences physiques, il ne peut s’empêcher de « démonter » visuellement un ensemble mécanique, aussi complexe soit-il. Cette faculté lui permit de toucher ses premiers salaires en tant que réparateur de machines industrielles, puis en tant qu’ingénieur. Bien que quelques années se soient passées après l’assassinat de ses parents, Lazare continuait à se morfondre, à se rendre coupable de la mort de ses parents.

En 1877, il entreprit un tour du monde, pour découvrir les merveilles que recèle le monde, mais aussi pour se découvrir lui-même, de retrouver une paix intérieur, une stabilité sentimentale. Il partit en Prusse, en Russie, traversa l’Amérique, et arriva en 1879 sur le contient africain. Ses pérégrinations et ses rencontres lui apportèrent une sagesse et une maturité avancée pour son âge. Ainsi, il a pu se remettre en question, et faire le deuil de ses parents.

Lazare mesure 1m80 pour 70kg, bien qu’il soit ne paraisse pas athlétique. Il a la peau très pâle, et ses traits sont fins pour un homme. Une partie du côté gauche de son visage a été brulé. Ses mains sont très fines, très habiles, tachées d'encre, et souvent gantées par du cuir grossier. Ses cheveux sont châtain clair et souvent en bataille. Il est toujours vêtu d’une chemise blanche, souvent souillée par de la suie ou de l’huile, d’une veste noire sur laquelle pend sa montre à gousset sur-modifiée, et un pantalon en toile noire. Il porte constamment ses lunettes, visant à protéger ses yeux de la lumière ainsi que du regard des autres. L’œil droit est un iris, et le gauche est constitué d’un verre fumé. Conservant des fioles d’opium sur lui, il les consomme volontiers en cas de migraine ou de panne d’inspiration. Ça lui arrive aussi de fumer le cigare de temps en temps.

Depuis le début de son grand voyage, il porte toujours avec lui une caisse en métal qu’il porte sur son dos. Elle contient un ensemble de fioles d’opium, une burette d’huile, une série de revues scientifique, un carnet de dessin rempli à moitié, des vêtements ainsi qu’une loupe et une trousse à outils de précision.

Lazare a un tempérament très calculateur, toujours réfléchi, sur ses décisions comme pour ses mots. Il manipule allègrement le vocabulaire, surtout dans ses excès de cynisme, ce qui lui donne un coté très persuasif. Il est aussi très créatif et inventif, capable de conserver son sang froid et une patience hors du commun dans toutes les situations. Il a de grandes aptitudes en mécanique, métallurgie, électricité, mais aussi en astronomie et en mathématiques. Il parle couramment le français ainsi que l’anglais.

PJ Validé
Une œuvre est achevée quand l'odeur du cuivre est imprégné sur tes mains devenues orangées.
Avatar de l’utilisateur
Nick Beck
Messages : 41
Inscription : 12 octobre 2011, 09:22

Re: Fiches Personnages

Message par Nick Beck » 17 octobre 2011, 11:52

Nom : Nick Beck "le Gremlin"
Age : 20
Nationalité : inconue
Yeux : gris bleus
Cheveux : chatains frisés

Artilleur du Stormowl, Nick et les autres membres d'équipages ont dut se faire discret pour un temps. Il a donc décidé de mener pour un temps une vie d'aventure en parcourant le monde
Aime : bonne bagarre, bonne compagnie, bonne assiette et surtout les bonnes armes
Déteste : les soirées trop mondaines
Qualités : aimable, Franc
Défauts : fanfaron, pas des mieux éduqué

Alignement: Neutre Bon

Équipement :
- sabre d'abordage
- revolver de cavalerie confédéré 6 coups
- Fusil de gros calibre "Véra"
- lunette d'artilleurs étranges
- Cuirasse
- sacoche en cuir contenant divers objets et outils
- Journal
Avatar de l’utilisateur
Kergan
Messages : 299
Inscription : 29 janvier 2011, 23:57

Re: Fiches Personnages

Message par Kergan » 06 décembre 2011, 19:42

Fiche de Police





Nom : Jonathan « Dodger » Keegan
Age : Entre trente et trente trois ans, age exact inconnu
Nationalité : Anglais
Cheveux : Noirs
Yeux : Bruns
Peau : Mate
Numéro de détenu : 051125
Informations : Né d'un mère et d'un père inconnu et trouvé dans la rue, il fut récupéré par Elias « Ace » Keegan, l'escroc notoire bien connu de nos services. On pense, sans avoir de réelle informations à ce sujet, que l'escroc l'adopta et lui apprit tous ses tours. Après la mort d'Elias, une quinzaine d'années plus tard, on perd la trace de Jonathan pendant cinq ans. On suppose qu'il a vécu ces cinq années dans la rue, à apprendre au contact d'autres truands. Ensuite, son nom apparaît au registre de la prison de King's Bench, à Londres, où il est enfermé pour une histoire d'escroquerie. Condamné à trois ans, il en fait deux pour bonne conduite, et est relâché en 1871. Après cela, il est activement surveillé par Scotland Yard, qui perd toutefois sa trace en 1873. Il est enfin arrêté pour homicide volontaire, et fut pendu le 12 mars 1875. Plusieurs agents déclarèrent par la suite avoir croisé son fantôme dans la rue, mais il s'agit vraisemblablement d'un sosie quelconque.

Informations recueillies par l'inspecteur Leystradt.




-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------





Informations non recueillies par la police et, d'une manière ou d'une autre, totalement ignorées de 99,99999 % des gens : Jonathan « Dodger » Keegan n'est pas mort pendu. Lors de son emprisonnement, il a été contacté par le « Cercle des Pendus », une société secrète réunissant la fine fleur de la pègre. Tous ses membres avaient, à un moment où a un autre, condamné à la pendaison, et tous n'avaient subi qu'une fausse exécution. Le Cercle s'arrangeait à chaque fois pour corrompre le bourreau, pour trafiquer la corde, ou pour substituer au condamné une autre personne. Jonathan Keegan accepta de se consacrer sa vie entière au Cercle si celui-ci le sauvait de la pendaison.
Aussitôt dit aussitôt fait, on sauva Jonathan, et le tatouage rituel orna très vite sa clavicule. A partir de ce moment là, la vie alla parfaitement pour Jonathan, pendant quatre années, qu'il passa à escroquer, voler et (une fois) à tuer. Mais le dernier vol fut de trop, et Jonathan se retrouva à partir de ce moment sur la liste noire d'une organisation criminelle à peu près aussi puissante que le Cercle, mais plus influente car pouvant évoluer au grand jour : La Confrérie des Gentlemen Assassins (quoique enregistrée légalement sous le nom de la Société des Gentlemen Inhumateurs et ne contenant pas le moindre véritable Gentlemen). Jonathan dut donc embarquer en urgence dans le premier navire à quai, sans même regarder la destination, et en embarquant le précieux prototype volé à l'un des membres de la confrérie, mécanicien à ses heures.


Inventaire : Un derringer, une dague, une mallette contenant le prototype (ou le prototype caché dans un holster), une trousse de crochetage et une petite bourse contenant un matériel de tricheur (fausses bagues, cartes truquées, et un petit matériel de falsification)
Compétences : Crochetage, Persuasion, Triche, Tir (bien obligé, pour survivre dans la ville), Falsification, Lecture, Un peu d'alchimie (somnifères, poisons légers, etc) et de bricolage.

Le prototype : En fait de « prototype ultra sophistiqué », juste une sorte de pistolet multifonction (lance grappin, lance fléchette, pistolet (bien sûr) et lance fumée).

PJ validé
Cave Apis Pullusque Nam Ebrius Navigat ...

Oooornithocouuuuurge !
Avatar de l’utilisateur
Phylida Dolohov
Messages : 253
Inscription : 01 novembre 2009, 22:30

Re: Fiches Personnages

Message par Phylida Dolohov » 06 janvier 2012, 21:53

Image

Rapport d'Observation du Service de Contre-Espionnage Français

Nom : Dolohov
Prénom : Phylida
Connue sous le nom de : Mrs D.
Âge : Environ 25 ans
Nationalité : Russe
Description physique :
- Cheveux bouclés mi-long - Roux
- Yeux Bleus
- Visage Ovale
- Environ 1m65
- Corpulence Moyenne

Statut : Agent Russe
Arrivée sur le Territoire Français : 1871
Couverture : Etudiante en Aéronautique - Physique et Sciences
Logement : Inconnu

Agent chargé de la Mission : Agent A.

______________________________________________________________


Phylida Dolohov aka Mrs D. est une jeune femme de 27 ans environ (Née en 1854).
C'est une exploratrice un peu (beaucoup) excentrique élevée dans un orphelinat russe. Jeune surdouée en ethnologie, technique aéronavale et sciences plus ou moins occultes, elle fût "récupérée" par l'armée russe. A l'âge de 15 ans, elle est enrôlée pour des essais militaires en prévision d'une campagne contre la France puis dépêchée dans un escadron zeppelin prussien. Elle sera le plus jeune Lieutenant de Vaisseau de la flotte. Elle décide de s'installer en France après la victoire Prussienne contre celle-ci (officiellement pour continuer ses études, officieusement en tant qu'espionne). Elle assiste notamment à la ratification du traité de Paris à Londres (1871).

1854 : Naissance de Phylida Dolohov
1864 : Etudie à l'école militaire Russe de St Petersbourg.
1869 : Première campagne militaire dans l'armée Zeppeline, dépêchée par l'armée Russe dans un escadron Prussien.
1870 : Elle deviens le plus jeune lieutenant de vaisseau de l'empire Russe.
1871 : S'installe à Paris après la ratification du traité de Paris à Londre.
Elle entre à la demande des services secrets Russes, dans un cercle de recherches de sciences occultes. Elle a pour mission de communiquer les résultats des recherches au gouvernement et surveiller leurs évolutions.
(A cette période, un groupuscule secret du gouvernement Français se penche de plus en plus activement sur les phénomène occultes et paranormaux afin de créer de nouvelles armes et stratégies militaires).
Elle pratique ainsi la nécromantie, certaines formes d'alchimies et autres expériences médico-paranormales, notamment des expériences sur des sujet présentant certaines spécificités mutagènes, notamment vampiriques.
En 1872, à la suite de la défaite Prussienne, le gouvernement Russe "oublie" Mrs. D. qui pendant ce temps, est de plus en plus active au sein des groupuscules secrets du gouvernement Français.
Durant cette période, elle deviens un membre actif de la Franc-Maçonnerie.
1874 : Après l'avènement de Napoléon IV, Phylida Dolohov, mieux connue à partir de ce moment là sous le nom de Mrs D. (pseudonyme qu'elle utilise dans les cercles et réunions occultes) est écartée de nombreux groupuscules de recherches à cause de soupçons de contre-espionnage Russe, elle décide de s'eclipser et débuter ainsi ses voyages.
-Afrique. Etudes des rites magiques et vaudou.
1875 : Bateau vers l'amérique centrale.
Amazonie : Etudes au sein des peuples des réducteurs de têtes.
Etudes des rites Maya et Incas.
1877 : Retour en France puis fuite à travers l'europe centrale lors de la révolte Russe.
Inde. Népal.
1878 : Tibet. Chine.
Mrs D. passe une année sombre entre expérimentations paranormales-nécromantiennes. Sombre dans la drogue et développe un penchant assez incontrôlable pour l'opium.
1879 : Desintoxiquée durant de nombreux mois, perdue dans une province éloignée de Hulun Nur, elle est faite prisonnière par une compagnie Russe postée proche des frontières.
Connaissant son passé d'espionne pour l'empire, le Parti lui impose un choix : mettre ses connaissances et son expérience au profit du Parti ou visiter les Goulags de Sibérie.
Fin 1879 : Mrs D. part en expédition...


Très excentrique, sa démarche est parfois un peu hasardeuse. Elle est tête en l'air mais peut être absolument obnubilée par les recherches et projets sur lesquels elle travaille, au point d'en oublier de dormir et de manger.
C'est une femme-enfant, dont l'absence de véritable enfance est facilement identifiable.
Ses phases de folie peuvent aussi bien être déroutantes par leur absurdité mais aussi être très inquiétantes.

Elle est connue pour ne se séparer que très rarement de son chapeau et surtout des mystérieuses fioles qui y sont accrochées. Antidotes, Médecines, Drogues mais aussi Explosifs (surtout), il faut mieux se méfier de son attirail.
Elle adore par dessus tout les chats et déteste avoir froid quand elle dort.

PJ validé
Были бы кости, а мясо нарастет.
Pourvu qu'il y ait des os, la chair repoussera.


http://www.facebook.com/pages/Phylida-D ... 6564526348
http://www.wix.com/phylida/site
Répondre

Revenir à « Les règles, PJ et PNJs »