Page 1 sur 1

[JV] Teslagrad (attention il y a un piège)

Publié : 09 août 2013, 13:50
par Hauteclaire S.
Image

MOUHAHAHAHAHAHAHAHA, tu ne t'y attendais pas hein?! Un jeu sur Wii U, et qui n'est même pas steampunk! Il n'y avait pas un, mais deux pièges! GNIIIIHIHIHIIII

Non allez, les modos aiment pas qu'on écrive en gros... Ah mais attendez, je suis modo.

En plus c'est pas vrai hein, il va pas sortir que sur Wii U, parce qu'ils savent bien que personne ne l'a achetée. Il sera aussi sur PS3, sur PC, et même sur Mac, bref, ils ont oublié personne.

Ce qui est vrai par contre c'est que c'est pas steam. Enfin, pas trèès steam. Le titre est assez racoleur à cet égard, on s'imaginait une grosse ville bien hardcore avec des grosses machines, un peu comme Stalingrad, mais avec l'électricité... En fait non. En fait c'est ça:

Image

Oui... il fallait que ça sorte sur Wii U, vous comprenez j'espère pourquoi ça ne pouvait pas être hardcore.

Mais, c'est pas parce que ça sort aussi sur Wii U que c'est nul. C'est un petit jeu de plateforme puzzle où le personnage évolue dans la Tour Tesla abandonnée, située à Electropia (oui, on est donc plus proche de Dinotopia que de Stalingrad). Il doit pour cela contrôler un flux électromagnétique qui lui permet de surmonter les obstacles et de résoudre des énigmes.

Image
Image
Image
Image

Voilà voilà. Dans le genre steam ça se pose là, il y a même le cube de Portal sur la 2e image. Mais bon, d'ici The Order-1886 je crois qu'il faut pas qu'on se fasse trop d'illusions.

Je vous conseille le trailer, il est un peu plus éloquent.


[JV] Teslagrad

Publié : 18 décembre 2013, 14:13
par Phalene Malicorne
Teslagrad un p'tit jeu de puzzle/plateformes indé du studio Greenlight, pour Mac, PC, Linux et peut être bientôt consoles...

c'est plutôt mignon, assez old-school et ça a l'air plutôt exigeant, pour celles et ceux, qui veulent se faire fondre quelques fusibles cérébraux

Image

Le trailer

Un test ici et ici

Dispo sur Steam

Re: [JV] Teslagrad

Publié : 19 décembre 2013, 13:37
par Hauteclaire S.